Biographie

A l’adolescence, une caméra Paillard-Bolex 8mm, la lecture de Strinberg, l’écoute d’Edgar Varese et la vision de tous les films de Bergman ouvrent la voie au cinéma, art pluriel. Voulant devenir cadreur mais cinéphage pressé de rater mes études, après un stage au Laboratoires de Tirages Cinématographiques je deviens peu à peu monteur de cinéastes que j’aimais déjà au lycée (Truffaut, sur lequel je ferai, après sa mort, un court-métrage à propos de l’affaire de la Cinémathèque), et d’autres : Makavejev, Pialat, Stévenin, Garrel, Kahn, Poirier... Ensorcelé par le Japon, je filme une fiction où un couple...

voir toute la biographie >>

Chez P.O.L




Vidéolectures


Yann Dedet Le Point de vue du lapin, Le Point de vue du lapin Yann Dedet septembre 2017

© P.O.L 2018 | Crédits | Mentions légales