transatlantique #4

05 novembre 2014, 08h48 par Louise Desbrusses

à ajuster, ré-ajuster et encore, assez dans les gris replis du dedans s'efface lamérique importée (embarquée dans quels neurones ?) : affaiblissement de l'effet filigrane sur réel, si réel y a (réel reste à définir) sur (plutôt disons) rues que j'emprunte et rends, avec leurs magasins, avec leurs cafés, avec leurs parkings stations services bus pick-up cinémas vélos banques parcs. s'il lave l'en-dedans, aussi le bain de matière révèle, à la surface du visible en voyelles il dépose en consonnes étale lamerique-lerécit, ir-réalité parallèle à lamériquelapeur, symétrique, double fictif autant, qui sur tout ce qui se peut s'étend, sur tout, sur nourritures, devantures, voitures, murs, trottoirs, sur tout en bribes de phrases, en petits amas de mots chauds et doux et fort débités à l'once sur le poids des choses froides et qui forçant la cornée s'invitent au fond de l'œil. je rectifie : s'invitaient. immunisée déjà (vite), insensibilisée déjà (vite), pis (peut-être) imprégnée déjà (si vite ?), je ne sais. mais déjà moins, à peine, plus lamériquelerécit ne voit, ne lit, ne me voit lire, ne me surprend à lire. je l'oublie. je crois que je l'oublie, ailleurs déjà suis-je, de lamérique éditant (crois-je) ma propre version, dans un désordre de poteaux, fils électriques, trottoirs effondrés, figuiers et pins, citronniers et chênes, pommiers et buis cachant presque les grandes bicoques colorés de ma rue des Bois, dans le refuge de la maison jaune où pourtant au binaire ce matin le double conteneur pour le tri sélectif me ramène. côté marron verre, côté bleu papier et en blanc tracé sur le flanc : notre terre, notre mission, notre travail.

 

 


Washington DC, oct. 2000
 

journal

Billet précédent | Tous les billets | Billet suivant |

© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales