Le Drame de la vie   

Valère Novarina

2 587 personnages entrent et sortent, naissent et meurent. Ils sont animés par une pulsion suicidaire, comique (où le comique extrême rejoint l’extrême spiritualité) et allègre.

En faisant ce livre, Valère Novarina a eu la vision de « l’accéléré » du temps : toutes les vies se réduisant à une entrée et une sortie, un instant très bref où nous aurions juste le temps de dire une phrase.

 

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Le Drame de la vieFeuilleter ce livre en ligne

 

Valère Novarina

Voir la biographie et la bibliographie de Valère Novarina

 

La presse

L’oeuvre de Valère Novarina, placée sous le sceau du théâtre, est si singulière qu’elle bouleverse aujourd’hui les conceptions que nous avons de la mise en scène, de la diction, des acteurs. Le revue Java rend hommage à celui qu’elle présente comme le dernier poète de la modernité après Baudelaire, après Rimbaud. De Novarina on a souligné l’extravagance d’un livre, Le Drame de la vie (éd. P.O.L), à cause de ses 2 587 personnages, plus que n’en compte la Bible. Cette profusion fit s’ébahir des anecdotiers, ravis par l’exploit ou la farce mais on ne sut guère s’interroger sur la vision que soutenait ce très sensé déferlement. C’est que pour Novarina la langue est l’éternel théâtre de la création. Tant de souffle, d’excès s’appuie sur une quête : retrouver la mémoire de l’enfance et du monde. Cette livraison a le mérite de convoquer quelques lecteurs attentifs (Maurizio Grande, Allen S. Weiss, Eugène Nicole, Jean-Paul Gavard-Perret, Hadrien Laroche) et Novarina soi-même qui s’explique sur les vertus de la parole, à la fois « réminiscente et en avant, remémorante et portée, comme projetée, en prophétie ». Evoquant les grands acteurs comiques - il prit naguère parti Pour Louis de Funès (éd. Actes Sud) -, Novarina remarque qu’ils sont souvent des spirituels. Ce mot à double entrée le réjouit qui renvoie au rire et aux crimes de l’esprit. Spirituel définit au mieux ce lumineux penseur en actes.


Le Magazine Littéraire, septembre 1992.


Et aussi

Valère Novarina au programme des lycées
voir plus

Valère Novarina & Denis Podalydès à l'Odéon
voir plus





© P.O.L 2018 | Crédits | Mentions légales