L'Art poetic’   

Olivier Cadiot

L’Art Poetic’ est un recueil de poèmes « en série qualifiée , sorte de mise en vers de la grammaire du « bon usage ». Olivier Cadiot s’appuie sur un système de répétition détournée du mot qui prend tour à tour toutes les formes que la syntaxe et le sens veulent bien lui donner. Et des détours par la langue latine, l’Angleterre, la musique.

 

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage L'Art poetic’Feuilleter ce livre en ligne

 

Olivier Cadiot

Voir la biographie et la bibliographie d'Olivier Cadiot

 

Traductions

Norvège : Det Norske Samlaget, Audiatur | Mexique : Aldus | USA : Green Integer (Sun & Moon Press)

La presse

Avec un bonheur d'écriture de chaque instant, qui sait ne pas éviter quelque effet décoratif, Olivier Cadiot applique les règles d'une grammaire fondée sur la répétition détournée à un vocabulaire minimum. La mise en vers est une mise de la phrase dans ses plis et son accordéon. Avec aussi, ce rien de pervers qui pertube l'apparente simplicité de la lecture. […] Le mot s'éprouve dans la formule, la formule sur de légers froissements dans l'ordre et dans la fabrique interne des vocables, dans une tentative d'objectivisation par accumulation de traits distincifs. La rapidité, le renouvellemnt de la manière est ici indispensable à la lutte contre l'usure des procédés. […] Alors, voilà : un livre nouveau, un poète nouveau.


Révolution, 2 avril 1988



N'attendre que le nouveau est une position systématique et figeante - d'autant que les textes bougent, traversés par la chaîne infinie des lectures individuelles, inévitablement exposés aux multiples modifications qu'entraînent les dépôts, les pertes et les sucroîts de sens qui constituent l'opération du lecteur. C'est le mouvement actif et toujours retourné d'une production spécifique lancée dans un collectif lui-même innombrablement spécifié, divisé.


Refuser la nouveauté relève du même systématisme, de la même fixité. Rien n'a jamais été écrit qui puisse ressembler directement à L'art poétic' et, d'une certaine manière, ce texte implose en nous. Olivier Cadiot travaille une langue minimale, l'état moindre du langage commun dans sa circulation courante, la platitude, la banalité. Tout est dans la mise en rapport de cet extrême. La juxtaposition, l'accumulation du banal sur le banal créent un double effet. Une impersonnalisation, un manque du sujet écrivant, un reste de rudiments primitifs du lexique et de la syntaxe, laissant comme une matière brute, un réduit, un résidu, frémissants et originels. Dans le même temps, le travail est tel qu'il produit un lyrisme total, absolument nouveau, singulièrement clair et poignant. Le livre s'organise en quinze textes, liés par des éléments récurrents : Pierre, le livre de Pierre, la construction d'une maison, l'attente, la maladie, la pluie, le bleu du ciel... En fait, L'art poétic' et son écriture radicale, son humour constant si curieusement mêlé à une sorte de fraîcheur désespérée, ne fait que nous renvoyer sans cesse à nous-mêmes, à notre propre histoire, à nos troubles et à nos manques, à nos amours.


Alain Bideau, mai 1988

© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales