Amour, Gloire et CAC 40   

Esthétique, sexe, entreprise, croissance, mondialisation et médias

Jean-Charles Massera

Amour, gloire et CAC 40 ? Une tentative de rapprochement entre un certain nombre d’interrogations esthétiques et le contexte historique dans lequel elles s’inscrivent. Sortir les propositions artistiques contemporaines de leur histoire spécifique (l’histoire de l’art et du cinéma) et les articuler sur les questions que posent certaines mutations récentes de nos sociétés. De toutes les questions qui ont hanté les années quatre-vingt-dix, certaines semblent aujourd’hui constituer un véritable enjeu, tant sur le plan esthétique que sur le plan anthropologique, politique et social : comment penser d’autres modes d’inscription symbolique, d’autres formes de...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Amour, Gloire et CAC 40Feuilleter ce livre en ligne

 

Jean-Charles Massera

Voir la biographie et la bibliographie de Jean-Charles Massera

 

Traductions

USA : Lukas & Sternberg Inc

La presse

[…] le langage est ici celui du sémiologue, du critique d'art dans le sens le plus exigeant du terme. Roland Barthes avait puisé le matériel de ses Mythologies dans les articles de journaux et les publicités des années cinquante. Masséra découvre les rêves des années quatre-vingt-dix en explorant les travaux, les questionnements, les stratégies de certains artistes d'aujourd'hui. […] Par le biais d'analyses d'œuvres précises, abondamment commentées, l'auteur aborde dans son ouvrage les questions d'actualité les plus variées. Le sous-titre les résume avec humour en quelques mots jetés en vrac.


Beaux Arts, septembre 1999


Un essai au style emporté, aux titres de chapitres à l'humour implacable, une réflexion qui fait feu de tout bois, dont tous les coups ne portent certes pas, mais qui convainc tant ce qui la porte relève de l'obsession, d'une conscience politique et d'une idée de l'art qui ne se satisfait pas de son anti-formalisme pour se proclamer contemporaine.


Art press, décembre 1999

© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales