Trafic 73   

Collectif

  • À nous la victoire ! par Charles Tesson
  • Le bout du monde à notre porte par Jacques Bontemps
  • La Famille Wolberg, mexicaine, égyptienne ou ninivite par Pascale Bodet
  • À contre-jour par Pierre Léon
  • Comment je n’ai pas écrit certains de mes films par Jean-Charles Fitoussi
  • Hors champ / ailleurs par James Benning
  • Smithson, Benning par Raymond Bellour
  • Instants d’illumination : les films de Lawrence Jordan par P. Adams Sitney
  • Gus Van Sant : l’art du masque par Frédéric Sabouraud
  • Retour sur Histoire(s), 4 par Jean-Louis Leutrat
  • Les Cendres de Pasolini par Alfredo Jaar
  • Salò ou les aventures d’une pratique privée par Corinne Rondeau
  • Médée de Pasolini – au-delà du fétichisme par Mark Rappaport
  • Peinture et cinéma chez Pasolini par Francesco Galluzzi
  • Le sentiment de l’histoire par Pier Paolo Pasolini
  • Jours de tournage par Hervé Gauville

 

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Trafic 73Feuilleter ce livre en ligne

 

Revue de cinéma
fondée par Serge Daney

Nous nous trouvons à un moment où, de plus en plus, nous parlons d’images. Tantôt modernes (« nouvelles images », images de synthèse), tantôt archaïques (mythologiques, religieuses, picturales). Et parmi ces images, il y a celles du cinéma.

Les images du cinéma sont très précieuses parce qu’elles constituent pour deux ou trois générations de par le monde une véritable archive de souvenirs, un trésor d’émotions stockées et aussi une usine à questions. Le temps est venu de se servir du cinéma pour questionner les autres images – et vice versa.

Trafic veut retrouver, retracer, voire inventer les chemins qui permettent de mieux savoir, dès aujourd’hui, « comment vivre avec les images ». La revue est ouverte à tous ceux qui ont l’image comme première passion, le cinéma dans leur bagage culturel et l’écriture comme seconde passion. Sans exclusive et pas seulement en France. Il est essentiel de restituer cette autre « actualité » qui est celle des autres pays et des autres cultures du cinéma. C’est pourquoi nous demanderons à un certain nombre d’amis étrangers (de New York à Moscou) de jouer ce rôle d’informateurs, voire de poser des questions ailleurs.





© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales