Le Roman d'un être   

Bernard Noël

Pourquoi pas Le Roman de Roman» ? Non, dit Opalka, Le Roman d’un être me paraît plus juste : c’est donc le titre retenu. De 1965 à sa mort, en 2011, Roman Opalka a peint la suite des nombres. Chaque nombre est la somme de ceux qui le précèdent, chaque instant de notre vie est la somme des précédents. « Je fais toujours la même chose et elle est toujours différente, comme est la vie. » Regarder peindre Opalka révélait l’identité de son acte et de sa vie ; l’écouter confirmait l’accord entre sa langue et sa main. Pareil engagement est unique : l’écriture tente, ici, d’entrer dans ce mouvement et même de se confondre avec lui...

 

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Le Roman d'un êtreFeuilleter ce livre en ligne

 

Bernard Noël

Voir la biographie et la bibliographie de Bernard Noël

 


Et aussi

Bernard Noël, prix Robert Ganzo
voir plus

Bernard Noël a reçu le 8e Prix International de Poésie Gabriel d'Annunzio
voir plus

Bernard Noël Grand Prix de Poésie de l'Académie française 2016
voir plus





© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales