Trafic 102   

Collectif


  • De quoi Donald Trump est-il l’image ? par Dork Zabunyan

  • Un dessin par Marco Bellocchio

  • L’enfant et le sortilège par Jacques Bontemps

  • Géographie humaine par Irène Bonnaud

  • Certains démons par Marie Anne Guerin

  • L’Amérique perdue de Jim Jarmusch par Jonathan Rosenbaum

  • Jumeaux fondus en un par Philippe Fauvel

  • D’Aloysious à Paterson par Marcos Uzal

  • Cet obscur sujet du désirpar Christophe Atabekian

  • Cinéma chinois : les générations écrivent l’histoire par Émile Breton

  • Du côté de chez soipar Claire Allouche

  • Les caméras numériques sont-elles révolutionnaires ? par Jean-Baptiste Massuet

  • Mémoire, Meteor par D.N. Rodowick

  • Meteor par Christoph Girardet et Matthias Müller

  • Frank Capra : vitesse, visages par Bernard Benoliel

  • Truffaut/Leenhardt : la filière gardoise par Jean-Paul Fargier

  • Un paradis en désordre par Noël Herpe

  • Souvenirs par Jacques Tourneur

 

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Trafic 102Feuilleter ce livre en ligne

 

Revue de cinéma
fondée par Serge Daney

Nous nous trouvons à un moment où, de plus en plus, nous parlons d’images. Tantôt modernes (« nouvelles images », images de synthèse), tantôt archaïques (mythologiques, religieuses, picturales). Et parmi ces images, il y a celles du cinéma.

Les images du cinéma sont très précieuses parce qu’elles constituent pour deux ou trois générations de par le monde une véritable archive de souvenirs, un trésor d’émotions stockées et aussi une usine à questions. Le temps est venu de se servir du cinéma pour questionner les autres images – et vice versa.

Trafic veut retrouver, retracer, voire inventer les chemins qui permettent de mieux savoir, dès aujourd’hui, « comment vivre avec les images ». La revue est ouverte à tous ceux qui ont l’image comme première passion, le cinéma dans leur bagage culturel et l’écriture comme seconde passion. Sans exclusive et pas seulement en France. Il est essentiel de restituer cette autre « actualité » qui est celle des autres pays et des autres cultures du cinéma. C’est pourquoi nous demanderons à un certain nombre d’amis étrangers (de New York à Moscou) de jouer ce rôle d’informateurs, voire de poser des questions ailleurs.





© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales