Trafic 115   

Collectif


  • Balcons sans forêts par Jean-Marie Samocki

  • Deux yeux dans la nuit par Jacques Rancière

  • Pedro Costa parmi les siens par Gaspard Nectoux

  • On est ce qu’on dépense par Jonathan Rosenbaum

  • Comolli/Philibert, un film nécessaire par Sylvie Pierre Ulmann

  • Un voyage féministe par Christa Blümlinger

  • Paris par Lav Diaz

  • L’art de la terreur par Raymond Bellour

  • Death of a Poet par Marie-Pierre Duhamel Muller

  • Lav Diaz, passé, présent, futur... maintenant ! par Antoine Thirion

  • L’arche de Noé, 12 par Hervé Gauville

  • Le no future au temps présent par Matthieu Combe

  • Vers une écologie de l’apparition par Jérémie Brugidou

  • Le sinueux trajet de La Longue Route, au bord du gouffre par Jean-Michel Frodon

  • Nouveau regard sur La Longue Route d’Alfréd Radok par Jan Lánícek et Stuart Liebman

  • Dr Ixe et M. Clair par Annette Michelson

  • Roberto Rossellini : suo stile par Pierre Gabaston

  • Une femme sort du cinéma par Leslie Kaplan

 

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Trafic 115Feuilleter ce livre en ligne

 

Revue de cinéma
fondée par Serge Daney

Nous nous trouvons à un moment où, de plus en plus, nous parlons d’images. Tantôt modernes (« nouvelles images », images de synthèse), tantôt archaïques (mythologiques, religieuses, picturales). Et parmi ces images, il y a celles du cinéma.

Les images du cinéma sont très précieuses parce qu’elles constituent pour deux ou trois générations de par le monde une véritable archive de souvenirs, un trésor d’émotions stockées et aussi une usine à questions. Le temps est venu de se servir du cinéma pour questionner les autres images – et vice versa.

Trafic veut retrouver, retracer, voire inventer les chemins qui permettent de mieux savoir, dès aujourd’hui, « comment vivre avec les images ». La revue est ouverte à tous ceux qui ont l’image comme première passion, le cinéma dans leur bagage culturel et l’écriture comme seconde passion. Sans exclusive et pas seulement en France. Il est essentiel de restituer cette autre « actualité » qui est celle des autres pays et des autres cultures du cinéma. C’est pourquoi nous demanderons à un certain nombre d’amis étrangers (de New York à Moscou) de jouer ce rôle d’informateurs, voire de poser des questions ailleurs.





© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales