Rabalaïre   

Prix Transfuge du meilleur roman en langue française 2021 (ex aequo)

Alain Guiraudie

« Et qu’est-ce qui nous empêcherait d’inventer un autre monde que celui-là ? »

Rabalaïre, en occitan, désigne « un mec qui va à droite, à gauche, un homme qui aime bien aller chez les gens ». Ici, c’est Jacques, chômeur, passionné de vélo, d’une humanité à toute épreuve, et qui entre Clermont-Ferrand et l’Aveyron, va connaître toute une série d’aventures. Il aime Robert qui vit avec ses vieux parents. Il rencontre un vieux berger qui distille la Brigoule – une gnôle aux pouvoirs surpuissants –, un curé un peu chaman, qui l’initie aux voyages dans le pays des morts,...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage RabalaïreFeuilleter ce livre en ligne

 

Alain Guiraudie

Voir la biographie et la bibliographie d'Alain Guiraudie

 

La presse

Mise en selle

Vous connaissez l’expression « avoir un petit vélo dans la tête » ? Elle ne saurait mieux s’appliquer qu’à « Rabalaïre », le nouveau roman massif, obsessionnel et totalement addictif du réalisateur Alain Guiraudie. Le narrateur, Jacques, est un quadragénaire homosexuel qui met à profit son chômage en faisant du vélo, en quête de beaux paysages et de rencontres. Un « rabalaïre », comme on dit en occitan : un type sans attaches, qui arrive d’on ne sait où, s’incruste un peu et puis repart. Au cours d’une promenade, il tombe sur un curieux coin de montagne, le col de l’Homme mort, habité par de curieux personnages dont l’un lui fait boire un curieux breuvage aux vertus aphrodisiaques - les fans se souviendront aussitôt de la bien-nommée «dourougne » dans le film« Le Roi de l’évasion »-, dontJacques n’aura de cesse de découvrir le secretde fabrication. Voilà pour le côté suspense, avec des trafics, des kidnappings, des flics et même des meurtres. Pour le reste, Jacques passe surtout pas mal de temps à baiser. Sur Tinder, dans les prés, hommes, femmes, putain, paysan ou curé : sans capote et sans censure, c’est très trash et très romantique à la fois. Et puis il rumine, il ressasse des pensées sur la vie, la mort, la différence entre l’amour et le sexe, l’attentat auquel il a échappé d’un cheveu et s’il faut vraiment travailler pour être heureux : son petit vélo dans la tête tourne à plein régime, et, dès qu’on a pris le rythme, impossible de descendre en route. En 2001 déjà, quand il présentaità Cannes« Ce vieux rêve qui bouge » (que Godard qualifiait de meilleur film du festival), Alain Guiraudie annonçait le film « Rabalaïre » : c’est maintenant ce pavé de 1 040 pages, un Tourmalet de la lecture, plein de stupre, de nature, de drôlerie et d’angoisse, incroyable page-turner des Alpages où la mort et l’amour jouent contre la montre.

Marguerite Baux, Elle, 20 août 2021

Agenda

Samedi 25 et dimanche 26 septembre
Christine Montalbetti, Célia Houdart, Alain Guiraudie, Marie Darrieussecq et Emmanuelle Salasc aux Correspondances de Manosque

Pour plus de renseignements

04 92 75 67 83
contact@correspondances-manosque.org

Bureau des Correspondances
Hôtel Raffin
3 bd Élémir-Bourges
04100 Manosque

voir plus

Mercredi 6 octobre à 18h30
Alain Guiraudie à la librairie Les mots à la bouche (Paris)

Librairie Les Mots à la bouche
37 rue Saint-Ambroise
75011 Paris

voir plus

Jeudi 7 octobre à 19h
Alain Guiraudie à la librairie Compagnie (Paris)

Libaririe Compagnie
58 rue des Ecoles
75005 Paris

voir plus

Vendredi 8 octobre à 19h
Alain Guiraudie à la librairie L'instant (Paris)

Librairie L'Instant
118 rue de Lourmel
75015 Paris

voir plus

Samedi 9 octobre à 19h
Alain Guiraudie à la Maison de la Poésie (Paris)

Maison de la Poésie - Scène littéraire
Passage Molière 157 rue Saint-Martin
75003 Paris

voir plus


Et aussi

Alain Guiraudie Prix Sade 2014
voir plus


Vidéolecture


Alain Guiraudie, Rabalaïre, Rabalaïre Alain Guiraudie - 2021




© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales