— Paul Otchakovsky-Laurens

La Vie matérielle

Marguerite Duras

« Ce livre nous a fait passer le temps. Du début de l’automne à la fin de l’hiver. Tous les textes ont été dits à Jérôme Beaujour, à très peu d’exceptions près. Puis les textes décryptés ont été lus par nous. Une fois notre critique faite, je corrigeais les textes et Jérôme Beaujour les lisait de son côté. C’était difficile les premiers temps. On a très vite abandonné les questions. On a abordé des sujets, là aussi on a abandonné. La dernière partie du travail, je l’ai consacrée à abréger les textes, les alléger, les calmer. Cela de notre avis...

Voir tout le résumé du livre ↓

Consulter les premières pages de l'ouvrage La Vie matérielle

Feuilleter ce livre en ligne

 

Traductions

Allemagne : Suhrkamp | Angleterre : Harper Collins | Brésil : Globo | Chine : Cent Fleurs de Tianjing, Yi Wen, Baihua | Corée : Minumsa Publishing | Danemark : Gyldendal | Espagne : Plaza & Janes, Club Editor 1959 (Catalan), Alianza Editorial | Finlande : Oy Like Kustannus | Grèce : Exandas | Hollande : De Woelrat | Israël: Modan Publishing House | Italie : Feltrinelli | Japon : Kawade Shobo Shin Sha | Lituanie : Versus Aureus | Norvège : Transfer | Pays-Bas : Van Gennep | Portugal: Difel | République Tchèque : Spolecnost Pro Suetovou | Serbie : Sumatra | Suède : Interculture | Taïwan : Ars Longa Press | Turquie : Can Yayinlari | USA : Grove Press/Atlantic Monthly Press | Venezuela : Bid & Co Editor C.A | Yougoslavie : Svjetlost

La presse

« Voici donc un livre qui n’a ni "commencement ni fin", qui n’a pas de "milieu". Un livre à mi-chemin de la fiction et du journal, du fragment et du moment, de la conversation et de la confession, un livre entre deux eaux, entre Duras et Beaujour, entre Duras et son temps, sa mémoire, sa vision du monde. Un livre à "l’écriture flottante" dont les textes vont se présenter comme autant de "seuils" pour pénétrer un peu de l’esprit de Duras. D’où ce sentiment intense d’intimité avec un écrivain et plus seulement une oeuvre, et cette impression d’être, avec tous ces fragments disparates, face à un puzzle dont la reconstitution aiderait à la résolution de l’énigme M. D. »


Libération, 11 juin 1987



« Ce livre, c’est sa galerie, son musée intérieur. Elle y a accroché les toiles qui lui ont plu récemment, c’est-à-dire les faits, les idées, les gens qui lui ont inspiré un commentaire, une réflexion ou une simple pensée.
Un kaléidoscope d’images et d’impressions, avec néanmoins un fil d’Ariane tout le long : une irrépressible révolte contre l’injustice sociale. »


Lire, septembre 1987

Agenda

Du 12 octobre 2022 au 3 décembre 2022
La Vie Matérielle de Marguerite Duras mis en scène par William Mesguich à la Manufacture des Abbesses (Paris)

Manufacture des Abbesses

7 rue Véron

75018 Paris

Réservation

voir plus →

Et aussi

Le Lycée Marguerite Duras a été inauguré aujourd'hui 17 mai à Ho Chi Minh Ville (Saïgon)

voir plus →