— Paul Otchakovsky-Laurens

Truismes

Marie Darrieussecq

Difficile d’écrire son histoire lorsqu’on habite dans une porcherie et, qui plus est, lorsqu’on est devenue une truie. Car telle est l’extraordinaire aventure de la narratrice de cette fable terriblement sensuelle, qui se métamorphose sous les yeux stupides de son ami Honoré, prend du poids, se découvre une soudaine aversion pour la charcuterie, se voit pousser des seins surnuméraires, et finit, bien obligée, par quitter la parfumerie dont elle était l’hôtesse très spéciale…
Tantôt humaine, tantôt animale, elle erre dans les égouts et dans les jardins publics où elle se nourrit de débris végétaux, elle met bas ses porcelets, devient...

Voir tout le résumé du livre ↓

Consulter les premières pages de l'ouvrage Truismes

Feuilleter ce livre en ligne

 

Traductions

Albanie : Besa Publishing House | Allemagne : Carl Hanser Verlag | Argentine/Urugway : Alfaguara | Brésil : Companhia das Letras | Bulgarie: Troud | Chili/Paraguay : Cuarto Propio | Chine Populaire : Sea Sky | Chine : Alpha books, Jiang Wei | Colombie : Norma | Corée : The Open Books | Croatie : Nakladni Zavod | Danemark : Tiderne Skifter | Espagne: Anagrama (castillan), Empuries (catalan), Mar y Lago, Editorial Transito | Estonie : Tänapäev | Finlande : Wsoy | Géorgie : Sani Publishing | Grèce: Livanis |Hongrie: Magvetö | Islande: Mal og Menning | Israël: Am Oved | Italie : Ugo Guanda Editore | Japon : Kawade Shobo Shinsha | Liban : Cadmus Press | Lituanie : Algarvé Publishing House | Macédoine : Magor | Norvège : Gyldendal Norsk Forlag | Pays-Bas : De Arbeiderspers | Pays Basque : Alberdania | Pologne : Teatr Nowy | Portugal : Asa | République Tchèque : Vetus via | Roumanie : Albatros, Pandora | Royaume-Uni : Faber & Faber | Russie : Zakharov | Slovaquie : Hajko et Hajkova | Slovénie : DZS d.d | Suède : Norstedt | Taïwan : Crown | Thaïlande : Image Publishing | Turquie : Telos Yayincilik Guncel | USA : The New Press | Yougoslavie : Plato

La presse

« Le thème de la métamorphose n’est pas vraiment nouveau en littérature. Déjà Homère transformait les compagnons d’Ulysse en pourceaux, Ovide muait ses héros en hiboux ou en ânes, et le commis voyageur de Kafka se réveillait un matin d’affreux cauchemar en insecte géant. Mais sur ce thème, l’auteur varie avec audace, humour et crudité, et cultive dans sa fable gaillarde et freudienne un réalisme faussement innocent. Truismes sent l’humus et suinte d’humeurs. »


Libération, 29 août 1996



« Le récit de cette lente mutation est d’abord un défi à la narration, qui hésite et joue des désignations de la femme et de l’animal, laissant l’héroïne se perdre dans cet inquiétant entre-deux... et s’y égarer en quelques longueurs, parfois. On rit, pourtant, mais d’un rire effrayé, car la métamorphose de la truie révèle, en contrepoint, la dérive d’une société où le groin ne fait pas toujours le porc. »


Les Inrockuptibles, 4 septembre 1996

Agenda

Les mercredis de mars et avril 2023
"Writing… And then Writing Again: Marie Darrieussecq Explores the Art of Storytelling" (Arizona & Online)

Rubel Room at the University of Arizona Poetry Center & Online

Tucson, Arizona 85721, États-Unis

Inscription

voir plus →

Et aussi

Marie Darrieussecq Prix des Prix 2013

voir plus →

Marie Darrieussecq, Prix Médicis 2013

voir plus →

Nous sommes Charlie, par Marie Darrieussecq

voir plus →

Vidéolecture


Marie Darrieussecq, Truismes, Truismes - L'Ironie du sort - 1996