— Paul Otchakovsky-Laurens

La Langue d'Anna

Bernard Noël

Elle parle. Elle jette sa vie sur sa langue. Elle a toujours voulu tout et tout de suite. Elle est une comédienne célèbre. Elle a beaucoup parlé avec les mots des autres. Elle n’avait pas le temps de sa propre vie, mais voilà que son corps l’a rattrapée, l’a même doublée. Elle met du passé dans ce présent trop mortel. Elle appelle ses amis : Fellini, Pasolini, Visconti. Elle sait qu’il est trop tard. Elle ne s’y résigne pas. Elle ne s’est jamais résignée.

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage La Langue d'Anna

Feuilleter ce livre en ligne

 

Traductions

Allemagne : Matthes & Seitz | Egypte : Charqeyat | Finlande : Artemisia | Italie : Archinto

Et aussi

Bernard Noël, prix Robert Ganzo

voir plus →

Bernard Noël a reçu le 8e Prix International de Poésie Gabriel d'Annunzio

voir plus →

Bernard Noël Grand Prix de Poésie de l'Académie française 2016

voir plus →

La mort de Bernard Noël

voir plus →