— Paul Otchakovsky-Laurens

Bleu note

Frédéric Léal

Que contient Bleu note ? Dans l’ordre, et dans les faits : une chasse au tapir, un drame rural, la perfusion d’un singe, un hommage à Rivette, une nuit en boîte, la vie à l’asile, la biographie d’un footeux, une soirée et deux chiens, la robe du tamanoir, une lettre. Tout ça, oui, dans l’ordre et dans les faits. Or, écrire...
Écrire, c’est sans cesse entrez dans l’écriture pour mieux en sortir. C’est entrez dans la grammaire pour mieux je vous en prie. C’est tenter d’exprimer quelque chose par essence extérieur à l’écriture par le biais exclusif de mots, en suivant plus ou moins fidèlement...

Voir tout le résumé du livre ↓

Consulter les premières pages de l'ouvrage Bleu note

Feuilleter ce livre en ligne

 

La presse

À l'évidence, avant de devenir un écrivain fou, Léal a vraiment fait la légion. Dans Bleu note, des textes où l'ont sent fort l'influence d'Arno Schmidt, le plus grand écrivain allemand du XXe siècle, le prouvent encore. Notamment Au bazar, Althazar (il la fallait trouver celle-là !) qui narre une soirée entre légionnaires dans un bar à putes à Cayenne. « Danse la brésilienne, belle nana. Tente avec juste un pas/trois temps pour chaque pied de suivre le zouc (elle te mate), essaie donc de montrer que tu n'est pas celui qu'elle voit. Secoue-toi (je ne fais que ça !), astique, colle-toi (risque plus rien, au point où j'en suis !). Elle sourit, bien sûr, fait oui et va mettre sa main - une main douce comme çà - dans le slip d'un métis (mythe, légende) », ces quelques lignes pour montrer à quel écrivain on a affaire. Une sacrée recrue.


Les Inrockuptibles, 26 novembre au 2 décembre 2003

Et aussi

En juin 2018 aux éditions P.O.L et en librairie

voir plus →

Vidéolecture


Frédéric Léal, Bleu note, Bleu note - 2003