— Paul Otchakovsky-Laurens

L’ Amie du jaguar #formatpoche

#formatpoche

Emmanuel Carrère

Ce roman, le premier d’Emmanuel Carrère a été publié en 1983 chez Flammarion. C’est une histoire qui n’est ni tout à fait vraie, ni tout à fait rêvée. C’est une belle histoire, aussi exaltante que les récits d’aventure ou d’initiations les plus emportés, avec, en plus ce côté inaugural, fou et touffu des premiers textes de génie.


Une nuit, un scénariste de Hollywood imagina en rêve la plus gracieuse et originale des histoires. Du début à la fin, il en suivit la progression dramatique imparable, les péripéties, l’agencement ingénieux et naturel. Dans un demi-sommeil, il griffonna quelques mots...

Voir tout le résumé du livre ↓

Consulter les premières pages de l'ouvrage L’ Amie du jaguar #formatpoche

Feuilleter ce livre en ligne

 

La presse

Un premier roman baroque et burlesque



Premier roman d’Emmanuel Carrère, L’Amie du jaguar est paru chez Flammarion en 1983. L’auteur l’avait adressé d’abord à Paul Otchakovsky-Laurens (qu’il connaissait comme étant l’éditeur chez Hachette de Perec), mais sa réponse se faisant attendre, il l’avait envoyé à d’autres et signé avec Flammarion…
Imaginez que la première moitié d’un livre consiste à ouvrir une batterie de parenthèses qui ne seront refermées que dans sa deuxième partie et vous aurez une idée de la complexité foisonnante de ce premier roman où le génie de Carrère est déjà à l’œuvre, un génie de chien fou. Le récit commence par un rêve. Il se poursuit dix ans plus tard dans une bibliothèque où le narrateur est enfermé sans savoir ce qui l’a mené là. Il se recompose un passé par l’imagination, invente une Marguerite qu’il aurait rencontrée (première hypothèse mais il y en a d’autres) dans un laboratoire de langues, avant de la quitter pour l’Indonésie. Afin de corser la saveur de leur liaison, les deux amants s’écrivent des lettres qui composent un récit à deux voix mettant en scène leur propre personnage… Les niveaux de récit se multiplient et se chevauchent ; le lecteur, affolé, se demande où est le point de départ de ce bouquet de fictions, cherche en vain du réel sur lequel prendre appui. Mais ce n’est qu’à la toute fin qu’il découvrira que ce roman est l’histoire d’un mythomane affalé sur un matelas qui imagine des scénarios pour meubler le vide de son existence. Par l’humour et l’irrévérence débridés qui s’y manifestent, dans les thèmes et dans les plus petits détails, ce premier roman contient toute l’œuvre future de l’auteur d’Un roman russe



Astrid de Larminat, le Figaro littéraire

Agenda

Lundi 26 septembre à 18h30
Emmanuel Carrère au Mans (festival Faites Lire)

 Théâtre Paul Scarron

72000 Le Mans

voir plus →

Mardi 27 septembre à 19h
Emmanuel Carrère à la librairie ICI (Paris)

ICI

25, boulevard Poissonnière

75002 Paris

 

voir plus →

Mercredi 28 septembre à 18h
Emmanuel Carrère à la librairie Mollat (Bordeaux)

Librairie Mollat

15 rue Vital-Carles


33000 Bordeaux

Station Ausone

 

voir plus →

Jeudi 20 octobre à 19h
Emmanuel Carrère et Pascale Robert-Diard à la librairie Les Traversées (Paris)

Les Traversées

2, rue Edouard Quenu

75005 Paris

voir plus →

Mardi 25 octobre à 18h
Emmanuel Carrère à là librairie Le Failler (Rennes)

Espace Ouest France

38, rue du Pré Botté

35000 Rennes

voir plus →

Et aussi

Emmanuel Carrère Globe de Cristal 2010

voir plus →

Limonov d'Emmanuel Carrère, prix Européen de Littérature 2013

voir plus →

Emmanuel Carrère prix Renaudot et Mathieu Lindon prix Médicis

voir plus →

Emmanuel Carrère "Prix des Prix" 2011 pour "Limonov".

voir plus →

Emmanuel Carrère Prix Princesse des Asturies des lettres 2021

voir plus →