Candy Story   

Marie Redonnet

Candy Story est d’abord et avant tout une histoire d’amour dont l’héroïne principale, Mia, se transforme par amour justement, en Candy. Comme si une nouvelle vie commençait pour elle, et comme si, avec la mort de sa mère, elle passait de l’état d’enfant à celui d’adulte.

Mais Candy Story, c’est aussi des histoires de meurtre, de détournement de fonds et de spéculation, des histoires d’éditeurs et d’auteurs, la mort d’une vieille femme, histoires qui s’enchaînent dans l’atmosphère glauque d’un lieu imaginaire, City Sise, qui pourrait être Venise ou une île au large de la Sérénissime....

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Candy StoryFeuilleter ce livre en ligne

 

Marie Redonnet

Voir la biographie et la bibliographie de Marie Redonnet

 

Traductions

USA : Nebraska Press University

La presse

Mia, la narratrice de Marie Redonnet, est une romancière débutante qui a publié un premier livre. Elle voudrait bien continuer à faire métier d'écrivain... Mais, comme un papillon effarouché, elle ne cessera de se cogner contre des miroirs glacés qui lui renvoient l'image indéfiniment répétée d'une humanité hostile où les êtres se ressemblent tous, comme s'ils n'avaient plus de visage. Ils s'appellent Lill, Lize, Line, Lind ou Lenz, et tournoient dans un monde déserté, vide, déglingué, plein de trains fantômes glissant vers nulle par sur le ballast du cauchemar. Il faut faire un effort pour entrer dans l'univers effrayant de Marie Redonnet, mais, après, on ne lâche plus cette fiancée des ténèbres qui murmure inlassablement ses ritournelles d'outre-tombe. Superbe


A. C., L'événement du jeudi, 1992



Marie Redonnet : Candide Story


Le point de départ du roman concerne Ma, la mère de Mia, la narratrice, qui conserve de la ville de Sise un souvenir impérissable qu'elle veut perpétuer à Mells-le-Château où elle vit présentement. C'est décrit comme le faisait Raymond Roussel, dans un style appliqué et quasi indifférent. Marie Redonnet a dédié son livre à la mémoire du juge Giovanni Falcone. Dans la seconde partie, des événements sanglants ont lieu, résumés chaque fois sur le ton neutre des faits-divers de la presse.


Dans la première partie, elle nous présente au cours de hasards qu'elle aménage habilement, Witz le romancier mondialement connu, Wick le poète méconnu, Rotz le reporter et Curtz le romancier américain écrivant en français. Fable ironique et candide. Candide Story est un conte pour enfants destiné aux grandes personnes où science-fiction et réalité se mélangent dans un but poétique. Marie Redonnet s'amuse à inventer des noms farfelus, à jouer sur leurs répétitions parvenant au cours d'évocations anodines à sous-entendre des choses inavouables.


Comme Annie Ernaux, comme Annie Saumont, Marie Redonnet engage le récit dans sa phase finale, la disparition pure et simple de la ficiton.


Il y a des jours où notre esprit encombré par ce que nous offre à jets continus la société de consommation, réclame le silence, la minceur, la flûte à champagne, la transparence, le rébus. Ces jours-là Marie Redonnet nous intéresse. Il y en a d'autres où le roman traditionnel (il ne cesse d'agoniser) nous comble car il nous arrive d'avoir besoin de bruit et de fureur. Goûter aux duex cuisines c'est pratiquer la bonne alternance, même si l'on a un faible pour le second plat.


Alfred Eibel, Le Quotidien de Paris, 1992

© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales