Le Département du Gers   

Renaud Camus

Le Gers n’est pas un département très métaphysique, à première vue : il manque un peu d’altitude, d’espace perdu, de manque, de « chemins qui ne mènent nulle part »...

Pourtant le ciel, en ces parages, nous accorde une intimité beaucoup plus étroite qu’ailleurs : il n’est pas seulement au-dessus de nos têtes, il nous environne de toute part ; il marche à nos côtés, un bras sur notre épaule, ainsi que l’ange avec Tobie.

Le Gers est une invention de la lumière. Mais il y a aussi qu’on finirait par s’envoler presque, à force de monter et descendre, tandis que l’horizon s’ouvre...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Le Département du GersFeuilleter ce livre en ligne

 

Renaud Camus

Voir la biographie et la bibliographie de Renaud Camus

 

La presse

Il est question du Gers, assurément, mais aussi de bien d'autres catégories métaphysiques, chères au cœur de l'auteur. Cela n'a pas de nom ni ne figure dans aucune nomenclature servant de vade-mecum à la critique épuisée. Cela relève à la fois du guide Nagel et de Spinoza ; des horaires de visite à la manière du Michelin des années 50 et du Journal de Benjamin Constant.


La Croix, 14 septembre 1997

© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales