Lamour Dieu   

Kité Moi

« Kité Moi est née en l’an zéro à Annapeste (capitale de la Molnarie), vit et travaille dans la région paradisienne (Trance) depuis 28 et dans Paradis même (capitale de la Trance) depuis 45. Le 12 bal des pompiers 47, elle a vu la finale de la Coupe du Monde de Mâle-balle à Paix-en-Aisance (ville de 140 000 habitants environ dans le sud-est de la Trance). Elle a aussi vu la foule qui a fêté la victoire de l’équipe de Mâle-balle trançaise. Entre autres, elle a vu une famille entière sauter dans une fontaine (il y a beaucoup de fontaines à Paix-en-Aisance). Le père, la mère et leurs deux enfants, tous des urobloncs, ont...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Lamour DieuFeuilleter ce livre en ligne

 

 Kité Moi

Voir la biographie et la bibliographie de Kité Moi

 

La presse

Lamour Dieu ne contient ni « mots vulgaires ni injures ni mots contestables par les uns ou par les autres ». Ils sont remplacés par des mots convenables, qui eux-mêmes peuvent évoquer un jugement de valeur – privadan pour ramadan –, et donc être à nouveau substitués à d'autres termes. Autre règle : les dialogues sont transcrits dans une écriture phonétique inventée par l'auteur, au plus proche de l'énonciation de départ. […] Deux règles, mais le texte en comporte bien d'autres, qui exposent le caractère infiniment manipulable de la langue.


Libération, mars 1999


© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales