Rencontre avec Bram Van Velde #formatpoche   

#formatpoche

Charles Juliet

Lorsque commencent ces rencontres, Charles Juliet est un homme en proie au doute, à la détresse et Bram Van Velde, un artiste dont la notoriété est loin d’atteindre celle qu’il connaîtra plus tard. Mais sa rigueur, son intransigeance, sa volonté d’aller toujours plus loin dans une démarche qui n’est pas sans évoquer celle des mystiques sont lumineuses et produisent sur Charles Juliet une grande impression. Sont ici retranscrites les paroles brèves de Bram Van Velde, si pleines d’énergie et si profondes, et les circonstances des rencontres, les pensées qu’elles inspirent à Charles Juliet. Ce sont treize années (1964-1977) d’une fréquentation...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Rencontre avec Bram Van Velde #formatpocheFeuilleter ce livre en ligne

 

Charles Juliet

Voir la biographie et la bibliographie de Charles Juliet

 

La presse

Le récit poétique et initiatique des rencontres de l'écrivain Charles Juliet avec le peintre hollandais Bram Van Velde.


Avec l'audace des timides et l'endurance des explorateurs de l'âme, le jeune Charles Juliet a osé frapper à la porte de deux de ses maîtres, dans les années 1960 : l'écrivain Samuel Beckett et le peintre Bram Van Velde. Ces rencontres ont donné naissance à deux livres majeurs pour qui veut apprendre à échanger en profondeur avec son semblable, dans le silence et l'authenticité. L'un de ces deux indispensables guides de voyage intérieur paraît en poche aujourd'hui ; il s'agit du récit des entrevues de Charles Juliet avec le peintre hollandais, alors établi en Suisse, dans le plus grand dénuement, entièrement voué à un art qui « récuse l'emprise sur nous de la raison, du savoir, de la volonté, de la logique, des certitudes, des décisions prises par le mental ».
Bram Van Velde (1895-1981) se dit plein de détresse devant les mots qui « massacrent », et pourtant chacune de ses paroles, livrées ici en rafales, volontairement décousues pour qu'on puisse les recoudre en soi, fait l'effet d'une couverture de survie. Ses plages de mutisme sont des espaces que Charles Juliet arpente et défriche, conscient à tout instant de la nourriture que le peintre lui donne : « Comme chaque fois, je vérifie que sa concentration me mobilise, me rejoint, me centre, et que les idées et les sensations qui alors surviennent ont une acuité que je lui dois. » Cinquante ans après, Charles Juliet a marché, creusé, cherché, avancé.
Son oeuvre littéraire n'a cessé de révéler un homme humble, en quête de vérité, centré sur l'indicible, comme Bram Van Velde. Ce livre apparaît alors aussi comme le passionnant autoportrait d'un écrivain en formation, recevant ce qu'il redistribuera ensuite. Méditatif et aux aguets.


Marine Landrot, Télérama n°3482, 5 octobre 2016.



Et aussi

Charles Juliet Grand Prix de Littérature de l'Académie Française 2017
voir plus





© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales