La mer c’est rien du tout - #Formatpoche   

#Formatpoche

Joël Baqué

Ce livre, paru en 2016, est constitué de micro-textes qui racontent l’enfance de l’auteur, sa carrière de policier, profession qu’il a longtemps exercée. Il décrit sa découverte de la littérature à partir d’un livre trouvé sur la plage où il travaillait comme maître-nageur-sauveteur des CRS. Ses souvenirs professionnels, parfois durs, souvent insolites, côtoient des constats, tendres et amusés, sur les enfants et sur nombre de situations du quotidien. Des figures récurrentes traversent ce récit éclaté (les parents, une sœur aînée d’une rare beauté) et une même langue simple et précise, doucement ironique,...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage La mer c’est rien du tout - #FormatpocheFeuilleter ce livre en ligne

 

Joël Baqué

Voir la biographie et la bibliographie de Joël Baqué

 

La presse

Librairie de l’Express


Un CRS poète, n’est-ce pas un oxymore ? Joël Baqué prouve magnifiquement que non, avec cette délicate autobiographie. Soit une jeunesse dans les vignes du Languedoc au temps de Maritie et Gilbert Carpentier et des points Coop, un père vigneron irascible et une soeur ultrasexy. Et, au milieu, notre Joël, plus jeune gendarme de France, CRS maître-nageur. Un jour, un vacancier apporte au poste de secours un livre de Francis Ponge oublié sur la plage. Coup de foudre : le policier se fait poète. A coup de brefs paragraphes impressionnistes, la prose de Joël Baqué restitue merveilleusement les épiphanies de l’enfance. Hissons donc bien haut le drapeau vert : on peut entrer sans hésitation dans La mer c’est rien du tout.


J.D, L’Express, juillet 2020



« La mer c’est rien du tout » : bref et intense


Vous n’aimez pas trop lire ? Plongez-vous quand même dans La mer c’est rien du tout. Son auteur est né à Béziers dans l’Hérault. Il a passé son enfance entouré de vignes sous la coupe d’un père perclus de certitudes. « La mer c’est rien du tout, mais l’océan, ça oui, c’est quelque chose ! » La sœur de Joël, Valérie, était « belle dans toutes les langues ». Paul, le petit frère, se découvrait une sexualité peu adaptée aux canons en vigueur.

Joël Baqué, 56 ans, a été garde mobile, puis commandant de police. Sa rencontre avec la littérature vaut le détour. Et c’est par de brèves échappées dans les souvenirs qu’il signe, avec un style étourdissant, entre comique et cruauté, ce petit chef-d’œuvre kaléidoscope, nourri de sensations ajustées au langage et aux codes d’une époque, autant qu’à l’apprentissage.


Pierre Vavasseur, Le Parisien, 19 avril 2020



Son

Joël Baqué, La mer c’est rien du tout - #Formatpoche, lecture par Roland Vouilloz festival Mille fois le temps La Chaux de Fond, janvier 2020




© P.O.L 2019 | Crédits | Mentions légales