Editions PetitPOL - page archivée


Crabe sur sur son île

de François Matton

«J'ai réalisé ce petit livre avec l'envie de retrouver les interrogations qui sont celles des enfants. Interrogations essentielles et parfois graves : Qui suis-je ? Est-ce que c'est moi dans le miroir ? Est-ce que j'existe quand les autres ne me voient pas ? Comment occuper le temps ? Qu'est-ce que ça veut dire que mourir ? Est-ce que moi aussi je vais mourir ?
Toutes ces questions, Crabe les rencontre de façon poignante du fait de sa situation étrange : seul sur son île, perdu sur un gros rocher, un bout du monde. Il n'est pas distrait pas les copains, par l'école, par la télévision. Forcément il traverse des émotions fortes : la solitude, la peur, la nostalgie de vagues souvenirs.
Mais il affronte tout cela vaillamment et s'arrange pour s'amuser de tout en bon philosophe.

Sur le plan du dessin je voulais qu'on ne voit presque pas Crabe de l'extérieur, comme un "personnage". Lui-même étant seul sur son île il ne se perçoit pas. Il voit les choses autour de lui mais il ne se voit pas - ou juste par fragments. L'avantage de ce procédé est que l'enfant qui lit cette histoire se met très facilement à la place de Crabe.»

40 pages, 12 euros
ISBN : 2-75-100079-7
à partir de 6 ans
 

Un corps de rêve

de Caroline Burzynski Delloye

«Je suis l'homme à la tête de choux».
C’est une véritable histoire toute simple, dédiée aux corps d’artichaut et aux cœurs de rêve.

Sur le mode de la confidence anatomique, à chaque page, un élément du corps vient s’ajouter aux précédents. D’abord la tête, puis la bouche, le nez, etc.
Ce qui en fait un drôle de corps, c’est que chaque partie du corps est l’illustration prise au pied de la lettre d’un expression la décrivant. Comme par exemple : « J’ai des yeux de merlans frits »

Ainsi, peu à peu, se construit, s’anime, s’habille puis s’éparpille un personnage drôle, délicat, inattendu, poétique et singulier. Une créature de rêve dont le corps et l’esprit ne font qu’un. Un être qui ne se prend pas au sérieux et joue avec sa propre image. Tout comme un enfant qui se déguise, habille, déshabille, déguise ses poupées, transforme, détourne.

Ce sont des expressions proche de l’univers enfantin reprenant fruits, légumes ou animaux. « J’ai un cœur d’artichaut, un petit pois dans la tête, un chapeau melon, un chat dans la gorge, des fourmis dans les pieds, un slip kangourou…»
Ce jeu de langage offre une lecture à deux niveaux. Les plus petits découvrent avec surprise ces images curieusement raboutées et suivent la progression de l’histoire avec avidité. Les plus grands s’amusent, s’interrogent et se doutent qu’il y a embrouille.
Les beaucoup plus grands y retrouveront peut-être Arcimboldo, Gainsbourg, Brel…

Un corps de rêve se décline peu à peu dans d’autres langues, avec d’autres expressions et donc des personnages tout à fait différents.

64 pages, 12 euros
ISBN : 2-75-100088-6
à partir de 6 ans

La petite Bête, une collection d'Antonin Louchard

La petite bête, personnage polymorphe et a priori sans consistance, se révèle au fil de ses aventures, philosophe et déterminée.
Au fil de cette collection, son personnage se précise et se transforme. Un être surprenant par son optimisme, sa drôlerie, et sa poésie.
Certaines histoires sont sans paroles, d’autres utilisent seulement quelques onomatopées ou un texte simple et vif. Les dessins et la typographie arrondie retenus par Antonin Louchard en font un super-petit-héros doux et attachant.
Cette petite bête de rien du tout a finalement beaucoup à nous apprendre.
Alors, petite bête ou super-héros ?

14 pages tout carton
6 euros
2-3 ans

Popaul, une collection de Bénédicte Guettier

Popaul est un chaton très mignon, mais plein de malice. Qu’il dorme, qu’il parle, qu’il ait un gros rhume ou qu’il devienne propre, tout est sujet à des petites scènes pleines d’insolence et de fraîcheur. Le graphisme de Bénédicte Guettier renforce la légèreté et la drôlerie du personnage par ses dessins à l’aquarelle et très expressifs.
Les premières lectures subversives des 2 à 3 ans !

Cartonné. 5 euros

Les P’tits Caractères, une collection de Bénédicte Guettier

Quand Bénédicte Guettier gribouille avec PetitPOL, ça donne «Les p’tits caractères… » Vingt-cinq personnages impertinents, incisifs et dégingandés. « Toute ressemblance avec des personnages existants, dit-elle, ne serait vraiment qu’une pure coïncidence ! »
Des personnages dont le caractère ne fait aucun doute. Les petits travers de chacun sont abordés avec drôlerie, malice et même une certaine impertinence.

12 pages, 5 euros

© P.O.L 2016 | Crédits | Mentions légales