— Paul Otchakovsky-Laurens

L'ennemi d'amour

Frédéric Boyer

Ce que nous dit l’histoire de Judas, c’est qu’il n’y a pas d’amour sans trahison. Il n’y a pas d’amour qui tienne sans connaître l’épreuve de la trahison. Ceux qui affirment le contraire savent bien qu’ils mentent, qu’ils ont peur d’aimer jusqu’au bout. A tous ceux qui demandent : pourquoi Dieu a-t-il été trahi par un de ses amis ? il faut répondre : oublier l’ennemi dans l’amour aurait été pire que la Passion elle-même, pire que la trahison, pire que le mal lui-même.

« Un traître par amour, comme lui, c’est un homme qui veut se reposer de trahir. C’est un homme qui ne se sent confié...

Voir tout le résumé du livre ↓

Consulter les premières pages de l'ouvrage L'ennemi d'amour

Feuilleter ce livre en ligne

 

Et aussi

Vendredi 13 novembre 2015, mémorial par Frédéric Boyer

voir plus →

Frédéric Boyer dans La Croix

voir plus →