Phèdre les oiseaux   

suivi de Texte pour une voix off (Thésée)

et de Chants pour d’autres voix

Frédéric Boyer

Une femme revient aujourd’hui et dit s’appeler Phèdre. Elle retrouve des bribes d’une mémoire antique, d’une langue perdue et surtout d’une histoire qui n’est jamais véritablement passée. Qui n’a pas été soldée. L’histoire d’un amour qui n’a jamais réussi à dire son nom. Sans doute l’histoire secrète de tout amour.

Comment transmettre aujourd’hui les histoires anciennes ? Par un acte de langage qui dirait ici : Phèdre c’est moi.

Phèdre n’est pas un nom de femme. C’est le nom d’une histoire étrangère, indécise, affreuse, sans nom. Comme toutes les histoires qui vous...

voir tout le résumé du livre >>

 

Consulter les premières pages de l'ouvrage Phèdre les oiseauxFeuilleter ce livre en ligne

 

Frédéric Boyer

Voir la biographie et la bibliographie de Frédéric Boyer

 

La presse

Ecrite pour être mise en scene par Jean Baptiste Sastre, et pour tourner dans le monde entier, cette piece s’attache à rendre vie au mythe de Phèdre, en projetant celle ci dans le monde contemporain. Le nom d’Hippolyte n’est pas prononce Phèdre est amoureuse d’« un homme». En contrepoint au récit que fait l’héroïne, Frederic Boyer propose deux «suites» un « Texte pour une voix off (Thésée)» puis treize «Chants pour d’autres voix». L’ensemble constitue un long poème dramatique a la beaute litanique parfois déroutante.


Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres, avril 2012




Et aussi

Vendredi 13 novembre 2015, mémorial par Frédéric Boyer
voir plus

Frédéric Boyer dans La Croix
voir plus


Vidéolecture


Frédéric Boyer, Phèdre les oiseaux, Phèdre les oiseaux - répétitions à Lorient - Jean-Baptiste Sastre & Hiam Abbas




© P.O.L 2018 | Crédits | Mentions légales