— Paul Otchakovsky-Laurens

Pendant que le monde regarde le foot, Oleg Sentsov meurt de faim

28 juin 2018, 16h23 par Marie Darrieussecq

Condamné à 20 ans de prison, le cinéaste ukrainien a entamé la phase terminale de sa grève de la faim. S'il meurt, ce sera une "tache sanglante sur le drapeau russe".

Pendant que les équipes de toutes les nations sélectionnées jouent consensuellement au foot, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov...

Voir plus →

La vie sans Paul

17 janvier 2018, 07h14 par Marie Darrieussecq

Je ne me réveille plus à 4h44 mais à 3h33, et je pense « Paul ». Paul est mort, mon éditeur et ami depuis 22 ans, Paul Otchakosky-Laurens, le fondateur des éditions POL. Dans les vapeurs de l’insomnie les souvenirs se ruent comme de petits êtres séparés. La chambre flotte dans une brume, le...

Voir plus →

Pour Christiane Taubira

17 novembre 2013, 17h36 par Marie Darrieussecq

Je voudrais dédier mon prix Médicis à Christiane Taubira. Il m'a été décerné le 12 novembre pour Il faut beaucoup aimer les hommes, roman qui raconte l'amour d'un Noir et d'une Blanche. Les attaques que subit notre ministre sont ignobles, indignes, dégueulasses. Et elles viennent de loin, d'une...

Voir plus →

Sur l'intensité (Berlin, avril 2010)

02 mai 2010, 19h09 par Marie Darrieussecq

L’intensité : je me saisis avec bonheur de ce mot énigmatique, pour en discuter avec Ingo Shulze. Je ne sais pas bien ce qu’il veut dire, ce mot, mais je sais qu’il a un rapport immédiat, intuitif, avec notre activité d’écrivain. Et dans « activité » je ne veux pas dire métier ou occupation,...

Voir plus →

Lautréamont

08 novembre 2009, 20h13 par Marie Darrieussecq

Si cette édition en Pléiade pouvait réactiver, au sens radioactif, la lecture de Lautréamont… « Toi, qui déterres avec ton groin l’osùsù plein d’épines, et qui le donne à la femme-truie ! » C’est avec ce poème yoruba que JMG Le Clézio introduisait l’édition de poche que nous avons côtoyée au...

Voir plus →

Pages

1 2