Biographie

Santiago H. Amigorena écrit, depuis vingt-cinq ans, un projet littéraire qu’il a nommé, pour lui-même, Le Dernier Livre. Ce projet comporte six parties qui couvrent chacune six années de la vie du narrateur. La première partie, publiée en 1998, s’intitule Une enfance laconique et se compose de deux chapitres : Le premier cauchemar, qui raconte pourquoi, à l’âge de dis-moi, l’obscurité commença de lui faire peur, et La Première Lettre, qui s’achève en 1968, lorsque le narrateur, muet de naissance et plus, apprend enfin à écrire. Une jeunesse aphone, deuxième partie du projet, comporte également deux...

voir toute la biographie >>

Chez P.O.L




Vidéo


Santiago H. Amigorena, Les enfants rouges (bande annonce)

voir toutes les vidéos de l'auteur


Chez d'autres éditeurs

  • Les Ithaques, the Toronto Center for Contemporary Art, Toronto 1986, édition limitée à XXV exemplaires numérotés, gravures originales, xérographie et portrait de l’auteur par Kazimir Glaz
  • Deux Nouvelles, in La Trézième n°1, Paris 1985
  • Divers articles parus dans La lettre du cinéma et un article unique paru dans les Cahiers du cinéma.

Une trentaine de scénarios pour des long-métrages de cinéma dont Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel de Laurence Ferreira Barbosa, Le fils du requin d’Agnès Merlet, Samba Traoré d’Idrissa Ouédraogo, Le Péril Jeune de Cédric Klapisch, Post Coïtum Animal Triste de Brigitte Roüan, Le silence de Rak de Christophe Loizillon, Tokyo Eyes de Jean-Pierre Limosin, La révolution sexuelle n’a pas eu lieu de Judith Cahen.

voir toute la bibliographie

© P.O.L 2018 | Crédits | Mentions légales