— Paul Otchakovsky-Laurens

Bal de sortie

07 mai 2020, 21h41 par Nathalie Azoulai

Il y a les fêtes auxquelles on va et les fêtes auxquelles on rêve. A celles-ci, on se transporte comme vers des horizons joyeux, lumineux, pleins d’une foule accueillante. Tenez, prenez qui se profile à l’issue du déconfinement, par exemple, un beau soir de juin. A quoi ressemble-t-elle ? Qui...

Voir plus →

Elle pédale

07 mai 2020, 08h43 par Mary Dorsan

Elle pédale, c’est sensationnel, elle pédale, c’est sensationnel que de pédaler quand on croyait qu’on n’avait plus le droit de pédaler. Le vent dans les cheveux, les cuisses qui chauffent, la selle dure entre les jambes qu’il est doux de pédaler. Cela faisait un mois et demi qu’elle ne pédalait...

Voir plus →

Les arpenteurs

05 mai 2020, 15h41 par Nathalie Azoulai

« Est-ce que tu as entendu Gregor parler, à l’instant ? » Gregor, c’est Gregor Samsa, le héros de La Métamorphose de Kafka, que ses proches comprennent de moins en moins quand il s’exprime. Si la dégradation est lente, elle est implacable et aboutit à l’effroi de ce constat : il a « une voix...

Voir plus →

Moïse

30 avril 2020, 12h36 par Nathalie Azoulai

4.
Le documentaire de David Teboul sur Freud m’a donné envie de lire Moïse et le monothéisme. Freud commence à l’écrire en 1934, soit un an après l’arrivée de Hitler au pouvoir, qu’il publie en 1938, année de l’Anschluss et de son départ de Vienne, et en 1939, année où il meurt à Londres. Moïse...

Voir plus →

Les soirées et les séries

29 avril 2020, 08h15 par Nathalie Azoulai

3.
Plus de dîners, plus de soirées, et, en retour, plus de frustrations quand nous n’y sommes pas invités. Nous sommes enfin tranquilles. Ennuyés, contrariés, inquiets mais tranquilles car tous logés à la même enseigne. Il y a de la paix sociale dans le confinement, ou plutôt le sentiment que...

Voir plus →